28.06.18

Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque (Se rendre sur le site lemonde) au parlement européen. Antoinette Fouque est députée au parlement de Strasbourg pendant cinq ans, elle s'était présentée sur la liste du Mouvement des Radicaux de Gauche. A l'heure actuelle, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l'AFD se bat dans le but de réfréner la montée des extrémismes.

A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres activistes choisissent de déclarer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association loi 1901. Elle fonde le Mouvement de Libération des Femmes avec l'appui d'autres militantes. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes quand elle part aux USA au début des années 80. Le mouvement est alors victime de querelles internes et perd de l’influence.

Antoinette Fouque et Les Editions des femmes

Au tout début des années 1970, cette femme de lettres crée Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes dans les trois plus grandes villes françaises. Avec plus de 600 ouvrages consacrés à la création des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque aide de nombreux auteurs à se faire connaître. Toute la production littéraire féminine du moment est présentée dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Espaces d’échanges, les boutiques de livres inaugurées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusqu'à minuit.

Antoinette Fouque un chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Au début de la décennie 1970 à la faculté de Vincennes, Antoinette Fouque s'associe à une UV illicite sur la sexualité de la femme aux côtés de Luce Irigaray, philosophe féministe. La jeune femme a travaillé dans l'enseignement après ses études universitaires en Lettres. Roland Barthes est son directeur de thèse. La jeune femme décroche un DEA. Elle fréquente l’écrivaine Monique Wittig durant cette période. Antoinette Fouque est critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition en plus de son statut d’enseignante.

Antoinette Fouque défend les femmes sur toute la planète

Antoinette Fouque participe à des conférences à l'ONU mais aussi partout dans le monde pour prendre la défense des femmes. Cette militante crée le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie. Antoinette Fouque a participé à toutes les causes féministes. Cette grande dame s’éteint le 20 février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes distinctions du pays.